Vidéo Brut a rencontré le collectif "Black People Will Swim" à New York

Publié
A New York, de jeunes Afro-américains ont créé le collectif “Black People Will Swim”. Leur objectif : mettre fin au stéréotype selon lequel les noirs ne savent pas nager. Brut les a suivis lors d’un cours.
Brut.
Article rédigé par

A New York, de jeunes Afro-américains ont créé le collectif “Black People Will Swim”. Leur objectif : mettre fin au stéréotype selon lequel les noirs ne savent pas nager. Brut les a suivis lors d’un cours. 

Donne des coups de pied ! Pointe les orteils !” Ce cours de natation a pour objectif de mettre fin à l’idée reçue que les noirs ne savent pas nager. Paulana Lamonier est la fondatrice de “Black People Will Swim”, un collectif proposant des cours de natation à bas prix pour les Afro-américains, à New York. “Nous avions remarqué qu'il y avait cette attente dans notre communauté. De plus en plus de personnes noires et racisées veulent vraiment apprendre à nager”, explique-t-elle.

Il y a des gens qui disent que les noirs ne peuvent pas nager parce que nos os seraient trop denses

La natation a longtemps été inaccessible à cette communauté. Durant la ségrégation, aux États-Unis, les noirs étaient interdits sur les plages. Aujourd’hui, leur taux de noyade reste 50% plus élevé que pour les blancs. “Il y a des gens qui disent que les noirs ne peuvent pas nager, parce que nos os seraient trop denses. C’est complètement faux”, confirme Paulana Lamonier.

Pour certains participants, obtenir leur diplôme de natation représente plus qu’une nouvelle compétence acquise. C’est le cas d’Ulyssa, qui s’était faite inscrire par son copain. “Malheureusement, il y a deux semaines, mon copain est décédé d’une crise d’asthme. Je ne voulais pas venir aux cours. Je me suis forcée, parce qu’il avait payé, il voulait que j’apprenne. Quand j’ai sauté, Paulana m’a dit : 'Ton copain aurait été fier de toi.' Ça m’a tout de suite fait pleurer, parce que… je sais que c’est vrai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.