Santé : le gouvernement lance un plan de prévention

Le gouvernement souhaite former 80% des français aux premiers secours. Ce lundi 26 mars, il a présenté un vaste plan de prévention sur la santé. Une stratégie qui vise à une meilleure prise en charge des dépenses de santé. 

France 3

Ce lundi 26 mars, le gouvernement s'est penché sur la santé des Français. Parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir, il propose 25 mesures afin de sauver 100 000 vies par an. L'investissement atteint 400 millions d'euros sur cinq ans. Parmi les dispositifs, les traitements anti-tabac vont être remboursés comme n'importe quel médicament. La vaccination contre la grippe se fera en pharmacie dès 2019. Pour les femmes, le dépistage du cancer du col de l'utérus sera pris en charge à 100%.

Former 80% des Français aux premiers secours

Pour sauver des vies, le gouvernement veut aussi que 80% de la population soit formée au secourisme. Aujourd'hui, seuls 20% des Français savent faire face aux situations d'urgence ou de détresse. Dès la rentrée 2018, les étudiants en médecine devront effectuer un service sanitaire obligatoire d'une durée de trois mois. Les futurs infirmiers, médecins ou sages-femmes devront relayer les missions de prévention dans les écoles ou les EHPAD.

La ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn, le 21 février 2018, à Paris.
La ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn, le 21 février 2018, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)