Oublié(e) dans une voiture en plein soleil : la vidéo qui résume tout !

Portes verrouillées, fenêtres fermées. En plein été, le soleil tape sur la tôle des voitures garées en extérieur. A l'intérieur, la température monte et devient rapidement insoutenable. Par négligence ou fatigue, chaque année, des parents oublient leurs enfants dans cette fournaise, mais savent-ils vraiment ce qu'ils ressentent à l'intérieur du véhicule ?

Combien de temps tiendriez-vous enfermés dans la chaleur asphyxiante d'une voiture ? Quelques heures ? En réalité, dix minutes suffisent pour que la fournaise devienne très vite intenable. La preuve en image avec le "défi de la voiture chaude", lancé aux Etats-Unis par une association Kars4Kids venant en aide aux enfants. L'objectif : rester au moins dix minutes dans une voiture en plein soleil, pour gagner 100 dollars. L'association, qui a recruté des participants dans la rue, veut ainsi montrer la souffrance ressentie par les enfants oubliés par leurs parents.

Même avec un chèque 100 dollars à la clé, aucun des cobayes n'a réussi à tenir dix minutes dans le véhicule brûlant. "Je veux sortir d'ici !" crie l'une d'entre elles, attachée au siège arrière. Transpiration, rythme cardiaque qui s'accélère, respiration qui s'emballe… La situation devient oppressante en quelques minutes.

"C'est la pire chose que j'ai vécue dans ma vie", s'affole l'un des participants en sortant. "Je me suis sentie claustrophobe, j'ai eu l'impression que je ne pouvais plus respirer !" ajoute une autre en sueur. Enfant ou adulte, lorsque l'on se trouve dans un environnement clos et chaud, l'hyperthermie peut arriver rapidement, provoquant inconscience, déshydratation et même la décès.

"Oublier une fois, c'est regretter pour toujours"

Après 15 minutes enfermé(e), les premiers dommages cérébraux et rénaux peuvent se manifester. Lorsque l'organisme atteint 40°C, les organes commencent sérieusement à souffrir. Et au delà de 42°C, la mort devient imminente.

Chaque année, un ou deux enfants décèdent en France après avoir été oubliés par leurs parents. Le dernier cas, en France, remonte au mois de juin 2015, où un enfant de 6 mois a succombé à plusieurs heures d'attente dans la voiture familiale à Dieppe. Son père pensait l'avoir déposé à la crèche dans l'après-midi.

Ces oublis ne sont pas forcément la cause d'une négligence de la part des parents, mais peuvent aussi être causés par une très grande fatigue. "Oublier une fois, c'est regretter pour toujours" alerte l'association dans la vidéo. Pour éviter de tels drames, les parents peuvent par exemple avoir le réflexe d'ouvrir systématiquement les portes arrières à l'arrêt. Il leur est également possible de laisser un objet important sur la banquette arrière (sac à main, portable), pour être sûrs de se retourner en sortant du véhicule.

Si vous apercevez un jour un enfant coincé dans une voiture, prévenez immédiatement les secours. Et agissez vite, comme Sarah Oropeza ! L'Américaine n'a pas hésité une seule seconde, voyant une fillette coincée dans une voiture garée devant son magasin : elle a brisé la vitre.