Énergie : fermeture inattendue de piscines municipales exploitée par la société Vert Marine

Publié
Énergie : fermeture inattendue de piscines municipales exploitée par la société Vert Marine
France 3
Article rédigé par
P.-Y. Salique, France 3 Régions, A. Lopez - France 3
France Télévisions

Depuis lundi 5 septembre, les habitants d’une trentaine de communes comme Limoges, Montauban ou Granville, sont privés de piscine municipale. La société Vert Marine, qui gère ses établissements, dit ne plus avoir les moyens de payer la facture de chauffage.

Le centre aquatique de Limoges (Haute-Vienne) est fermé, lundi 5 septembre. La métropole de la ville a été prévenue vendredi par l’exploitant de son site. Celui-ci a fermé une trentaine de piscines lundi, comme à Nîmes (Alpes-Maritimes), Granville (Manche) ou Versailles (Yvelines). Les salariés ont été placés en chômage partiel. Elle affirme que sa facture énergétique est passée de 15 à 100 millions d’euros en quelques mois.

Impossible de tripler le prix d'entrée  

Pour compenser ses coûts, il faudrait tripler le tarif d’entrée selon l’entreprise, ce qui lui paraît impossible. Les collectivités n’ont pas non plus de solution. "Je n’imagine aujourd’hui que ce soit la collectivité Granville Terre et Mer qui puisse absorber ce surcoût et compenser ce prix de l’énergie", estime Stéphane Sorre, président de Granville Terre et Mer. Sans compromis entre la société et les collectivités, il faudra sans doute passer un arbitrage de l’État. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.