Cet article date de plus de cinq ans.

Premiers cas confirmés du virus zika en Guyane et en Martinique

Cette maladie, transmise par les moustiques, appartient à la même famille que la dengue.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un moustique tigre photographié en Catalogne (Espagne), le 21 janvier 2014. (ROGER ERITJA / BIOSPHOTO / AFP)

Deux premiers cas de personnes contaminées par le virus zika ont été identifiés en Guyane et en Martinique, a annoncé le ministère de la Santé, samedi 19 décembre. Cette maladie, transmise par les moustiques, appartient à la même famille que la dengue.

"Les Agences régionales de santé (ARS) de Guyane, de Martinique et de Guadeloupe sont mobilisées pour mettre en oeuvre toutes les mesures permettant de surveiller et de limiter la dissémination du virus et de prendre en charge les personnes concernées", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les femmes enceintes sont particulièrement à risque

Les symptômes du zika sont le plus souvent de la fièvre, des maux de tête, des courbatures, ainsi que des éruptions cutanées. Les patients peuvent aussi développer une conjonctivite ou une douleur derrière les yeux, ainsi que par un oedème des mains et/ou des pieds. Un grand nombre de cas sont toutefois asymptomatiques.

Les autorités recommandent aux personnes vivant ou voyageant en Guyane, en Martinique et en Guadeloupe de se protéger contre les piqûres de moustique, y compris dans la journée. Il n'existe ni traitement ni vaccin contre le virus zika, susceptible de provoquer des malformations congénitales chez les foetus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.