Médicaments Alzheimer : le déremboursement inquiète les familles

Quatre médicaments contre la maladie d'Alzheimer ne seront plus remboursés car jugés ineficaces par la Haute Autorité de la Santé.

FRANCE 2

La Haute Autorité de la Santé a jugé inefficaces plusieurs médicaments contre la maladie d'Alzheimer et prononcé l'arrêt de leur remboursement. Les patients sont inquiets de cette décision qui trouble leur traitement thérapeutique. Certains vont quand même continuer à acheter ces médicaments, dont certains coûtent 300 euros par an, à leurs propres frais. Après plusieurs études, la Haute Autorité de la Santé a estimé l'intérêt thérapeutique de quatre médicaments insuffisants pour continuer à les rembourser. "Elle a jugé une efficacité au mieux modeste, explique la docteure Chantal Bélorgey, directrice de l'Évaluation Médicale, Economique et de Santé Publique, notamment au regard des effets indésirables".

900 000 Français atteints de la maladie d'Alzheimer

Les autorités promettent que l'argent économisé ira à des thérapies alternatives pour stimuler la mémoire. Des activités parfois mises en place par des associations comme "France Alzheimer", mais qui aujourd'hui sont à leur charge. En France près de 900 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer et d'ici 2020, 1 Français de plus de 65 ans sur 4 devrait en souffrir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des médicaments génériques anti-Alzheimer, déremboursés à partir du 1er août 2018.
Des médicaments génériques anti-Alzheimer, déremboursés à partir du 1er août 2018. (MAXPPP)