Jean-Stéphane Dhersin : " Une envolée de l’épidémie "

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
Jean Stéphane Dhersin : « Une envolée de l’épidémie »
Article rédigé par
France Télévisions

Invité du journal de 23h de franceinfo, Jean-Stéphane Dhersin directeur adjoint scientifique au CNRS, fait le point sur l’évolution de l’épidémie causée par le variant Del

Le variant Delta est plus transmissible et contagieux que le précédent. Environ 1,6 fois plus, conséquence l’épidémie flambe. " On est dans la quatrième vague. On est dans la croissance exponentielle du nombre de cas ", explique Jean-Stéphane Dhersin. Un constat loin d’être rassurant, " La vaccination et les mesures qui sont prises actuellement ne sont pas suffisantes pour le démarrage pour le début de l’épidémie dans la population ", déplore jean Stéphane Dhersin. Il ajoute que " ce qui inquiète le plus les gens c’est la quatrième vague à l’hôpital avec les décès, mais c’est différent grâce à la vaccination on atténue les formes graves. "

Continuer à vacciner 

 Alors que 40% de la population française est en totalité vaccinée. L’effort doit se poursuivre surtout dans les populations à risque. 90% des 70-79 ans, sont déjà totalement vacciné. " Le fait de beaucoup vacciner cette tranche soulage beaucoup l’hôpital. " Le bémol concerne les plus de 80 ans vaccinés, eux, à hauteur de 20%. " Pour être contaminé il faut des contacts. Cette tranche à moins de contacts. L’auto isolement de cette tranche d’âge fait qu’ils ont moins de risque d’être contaminés. " 

Une troisième dose 

L’émergence de nouvelle souche pose la question de l’efficacité du vaccin sur le long terme « on peut imaginer que des mutations fassent de l’échappement immunitaire. Comme avec le variant brésilien. Mais on a prouvé qu’on avait vite réagi pour s’adapter. »

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.