Cet article date de plus d'un an.

Pharmacies : les officines manquent de personnel

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Pharmacies : les officines manquent de personnel
Article rédigé par France 3 - S. Guillaumin, A. Chopin, E. Bach, A. Dupont, J.-M. Mier, C. Apiou
France Télévisions
France 3
Les pharmaciens rencontrent de plus en plus de problèmes pour embaucher, jeudi 12 janvier. De nombreux professionnels ont quitté leur métier après la crise du Covid.

Dans une officine parisienne, le gérant d'une pharmacie cherche à recruter depuis trois ans un pharmacien et un préparateur, sans succès. "Clairement, il y a une pénurie", constate Yorick Berger, pharmacien. De leur côté, les professionnels font face à de nombreuses offres d'emploi. "Moi, je n'ai jamais mis plus d'un jour pour trouver du travail", témoigne Charlotte Jumeau, préparatrice en pharmacie. 

Une activité des pharmacies qui explose 

La pénurie s'explique par un problème de démographie, puisque les effectifs ne suffisent pas à remplacer les départs à la retraite. Ensuite, le Covid a épuisé les professionnels et certains ont changé de voie. Pendant ce temps, l'activité des pharmaciens a explosé avec la vaccination contre le Covid ou contre la grippe. "Ce n'est pas un problème d'intérêt du métier (…) mais, c'est une crise de croissance", explique Philippe Besset, président de la fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPS). Il manquerait 15 000 postes de pharmaciens et de préparateurs sur les 130 000 existants en France.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.