Cet article date de plus de cinq ans.

Petits Princes : Tom a rencontré Johnny Depp, "des rêves comme thérapie"

Depuis 1987, l'association Petit Princes réalise les rêves des enfants malades. L'an dernier, 444 ont été comblés. L'idée est simple : pendant plusieurs années, un même enfant est accompagné, soutenu, par les bénévoles de l'association pour l'aider à supporter sa maladie, à s'évader de son lit d'hôpital. Parmi ces enfants, Tom, atteint de leucémie et passionné de cinéma.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Tom a réalisé le rêve de sa vie : rencontrer Johnny Dep © Association Petits Princes)

Tom a passé la moitié de sa vie à l'hôpital entre chimiothérapies et greffe de moelle osseuse. Et pourtant cet adolescent aux longs cheveux noirs est bourré d'énergie. Et ses yeux brillent quand il raconte les rêves qu'il a vécus grâce à l'association Petits princes. D'abord une rencontre avec Mimie Mathy sur un tournage, ensuite le festival de Cannes comme VIP avec montée des marches. Mais surtout LE rêve de sa vie : rencontrer Johnny Depp et ce rêve l'a aidé à surmonter sa maladie.

Petits Princes : Tom a rencontré Johnny Depp, "des rêves comme thérapie" - un reportage de Bruno Rougier
écouter

"Je me disais que c'était le mec qui serait accessible quand je sortirai de mon lit. Il fallait que je mette les bouchées doubles et que je dise à mon corps d'y arriver. Je voulais absolument le rencontrer car c'est un acteur vraiment libre. Il m'a parlé en français, m'a serré dans ses bras. Il a pris le temps. C'est quelque chose que je garde pour moi."

Cette rencontre avec l'acteur américain, Tom l'a vécu avec sa maman Sophie. Et elle se rappelle de ce moment très fort qui s'est passé au Grand journal de Canal Plus : "L'équipe a été adorable et charmente. Et quand la porte s'est ouverte, il y avait Johnny Depp. Un moment qui s'est passé merveilleusement bien..."

Depuis sa création, l'association des Petits princes a réalisé près de 6.000 rêves. Des plus simples, comme monter sur un cheval tout blanc au plus farfelus. L'un de ces rêves était même impossible à faire et pourtant une solution a été trouvée raconte Carole Rémigny de l'association Petits Princes : "Un enfant a eu envie d'aller sur la Lune... "

Aujourd'hui Tom se sent en pleine forme et des rêves il en a encore plein la tête dont un en particulier : "J'aimerais beaucoup devenir acteur et sortir un livre que je suis en train d'écrire sur ma vie. Avoir des rêves, c'est une forme de thérapie pour en sortir."

Et des rêves comme ceux de Tom, l'association Petits Prince en réalise tous les jours grâce à ses 80 bénévoles.

 (Tom, quinze ans, lors de sa visite à France Info © RF/ Bruno Rougier)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.