Cet article date de plus de douze ans.

"Pas de catastrophisme aigu au collège"

Mme Gautron est principale au collège Guillaume Budé (XIXè). Elle tente de rassurer parents et élèves sur la grippe A
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mme Gautron est principale au collège Guillaume Budé (XIXè). Elle tente de rassurer parents et élèves sur la grippe AMme Gautron est principale au collège Guillaume Budé (XIXè). Elle tente de rassurer parents et élèves sur la grippe A

Comment vous-êtes vous préparé à faire face à une éventuelle pandémie de grippe A (H1N1) et quels dispositifs avez-vous mis en place pour informer les enseignants, les élèves et les parents?
Nous appliquons des mesures de bon sens. L'infirmière est intervenue hier (mercredi jour de la rentrée) devant les parents et les élèves de 6è.

Elle a rappelé les gestes à suivre pour se protéger de la grippe A: se laver les mains régulièrement, éternuer dans son coude etc... Elle passera ensuite dans les 20 classes du collège qui compte 480 élèves et les professeurs eux aussi relaieront les consignes pour se protéger. De plus chaque élève est reparti avec la plaquette d'information du gouvernement. L'infirmière va également au personnel de nettoyage à nettoyer les rampes des escaliers et les poignées des portes de manière efficace. Nous avons également placardé fin juin sur les murs du collège les affiches de prévention que nous avions reçues.

Si jamais un enfant était atteint de la grippe A, on l'isolerait à l'infirmerie, on préviendrait les parents et on appelerait le 15. Mais après avoir rencontré les parents, je n'ai pas noté de catastrophisme aigü chez eux ni parmi le personnel du collège. Tout ce que l'on risque c'est que des enfants expliquent à leurs parents qu'ils vont mal la veille d'un contrôle!

NB: En cas de cas groupés, si l'établissement constate trois cas dans la même classe en l'espace d'une semaine, il doit alerter l'inspection académique et la Ddass, laquelle saisit le préfet. C'est lui qui décide de fermer éventuellement l'école, pour un minimum de six jours, ndlr.

Avez-vous reçu le savon liquide, les serviettes jetables et les poubelles promises par la mairie de Paris?
Pas encore. Il devrait être arrivé mais on l'attend d'ici quelques jours.

Lire aussi:

>>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.