Moustiques-tigres : un retour prématuré qui inquiète

Après un hiver humide, les moustiques-tigres sont de retour plus tôt que prévu. Présents de manière durable dans 42 départements et signalé dans huit autres, il inquiète les professionnels de la santé.

Voir la vidéo
France 2

Le moustique-tigre est déjà de retour dans l'Hexagone. Vecteur de la dengue, du virus Zika ou du chikungunya, cet insecte qui inquiète les professionnels de la santé a bénéficié d'un hiver humide pour déjà réapparaître.

Localisé dans six départements de France métropolitaine en 2010, l'insecte aux petites rayures blanches caractéristiques est aujourd'hui durablement installé dans 42 départements de l'Hexagone et a été signalé dans huit autres.

Les pouvoirs publics s'organisent

Pour protéger les habitants, les pouvoirs publics s'activent. Certaines mairies organisent notamment des tournées dans les jardins afin d'éviter les eaux stagnantes. En Haute-Garonne, la municipalité compte également sur des poissons mangeurs de larves ou sur des chauves-souris. Ces dernières peuvent ingurgiter jusqu'à 2 000 moustiques par nuit. De quoi, peut-être, refroidir les ardeurs du moustique-tigre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le moustique tigre est reconnaissable à ses rayures blanches sur les pattes et l\'abdomen.
Le moustique tigre est reconnaissable à ses rayures blanches sur les pattes et l'abdomen. (CDC / BSIP)