Médicaments : la vente en ligne facilitée

Le gouvernement souhaite diminuer le prix des médicaments en vente libre et mise beaucoup sur la vente en ligne. Une initiative qui ne plaît pas vraiment aux syndicats professionnels.

FRANCE 3

La vente en ligne, un moyen de faire baisser le prix des médicaments. C'est en tout cas la conviction de Matignon, qui travaille sur le sujet. "L'objectif est de permettre aux Français de comparer plus facilement les prix sur internet afin qu'ils puissent faire des économies", explique la journaliste Charlotte Gillard en plateau. Une initiative qui ne concernerait que les médicaments en vente libre, mais qui pourrait faire changer les habitudes. La France est en retard, par rapport à ses voisins européens, dans la vente de médicaments en ligne : elle ne représente que 1% de la vente de médicaments, contre 15% en Allemagne par exemple.

Des mesures en place d'ici la fin de l'année

Dans ce sens, le gouvernement voudrait lever plusieurs freins. "Donner la possibilité aux pharmacies de se regrouper pour créer un site internet, pour mutualiser les frais d'expédition ou encore de stockage", détaille la journaliste. Du moins en théorie, parce que les syndicats professionnels sont plus sceptiques et craignent les effets pervers d'une automédication. Matignon, malgré tout, assure que ces mesures devraient voir le jour d'ici la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le baclofène pouvait déjà être prescrit depuis 2014 pour l\'addiction à l\'alcool grâce à une recommandation temporaire d\'utilisation. 
Le baclofène pouvait déjà être prescrit depuis 2014 pour l'addiction à l'alcool grâce à une recommandation temporaire d'utilisation.  (ERIC BERACASSAT / ONLY FRANCE / AFP)