Cet article date de plus de dix ans.

Vidéo Des somnifères vendus par erreur à la place de médicaments

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
 -
DLTFTV_MAM_3217248 - (P. Bonnet, J. Pelletier, C. Apiou / France 2)
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions

Deux lots d'un diurétique du laboratoire Teva font l'objet d'une mesure de rappel, à la suite d'une erreur de conditionnement.

Attention, erreur d'emballage. Deux lots d'un diurétique du laboratoire Teva font l'objet d'une mesure de rappel, à la suite d'une erreur de conditionnement. Certains comprimés ont été remplacés par mégarde par ceux d'un somnifère produit par le même laboratoire, a annoncé, vendredi 7 juin, l'Agence du médicament. Il existe donc un risque d'endormissement, qui peut s'avérer dangereux au volant. 

"A la suite d'un problème de conditionnement de boites de Furosémide Teva 40 mg, médicament diurétique, certains comprimés ont pu être remplacés par des comprimés d'un somnifère (Zopiclone également appelé Imovane)", a indiqué l'agence dans un communiqué. L'alerte a été donnée par un pharmacien dont une patiente avait constaté des effets de somnolence inhabituels. Les lots concernés sont les lots Y175 (date d'expiration : 08/2015) et Y176 (date d'expiration : 08/2015), avec 95 000 boites par lots. Leur vente a été bloquée dès vendredi soir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.