Variole du singe : un premier cas confirmé en France

Publié
Variole du singe : un premier cas confirmé en France
Article rédigé par
S. Guillaumin, A. D'Abrigeon - France 3
France Télévisions

Un premier cas de variole du singe a été confirmé en France, vendredi 20 mai. La maladie se traduit par de violentes éruptions sur la peau et de la fièvre, mais on en guérit après une vingtaine de jours.

Des laboratoires sont en alerte en Europe. En quelques jours, le virus à l’origine de la variole du singe a été identifié dans huit pays du continent, y compris en France chez un homme de 29 ans. Même si elle peut être impressionnante, la maladie est le plus souvent sans gravité. "Cela commence par une fièvre et un état grippal. Au bout de deux ou trois jours apparaissent des éruptions cutanées qui prédominent au niveau du visage et des membres. Elles deviennent ensuite des croûtes et les gens guérissent", explique Pierre Tattevin, chef de service des maladies infectieuses au CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Transmise par le sang, les liquides corporels et les lésions cutanées

Habituellement, la maladie est transmise à l’Homme par des primates et surtout des rongeurs, essentiellement en Afrique. Elle se transmet aussi d’homme à homme via le sang, les liquides corporels et les lésions cutanées. En cas d’apparition de symptômes, les autorités recommandent d’appeler le 15 et de s’isoler.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.