Un paquebot de la scientologie mis en quarantaine dans les Caraïbes à cause de la rougeole

Une membre d'équipage a attrapé la rougeole, ont indiqué les autorités de santé de la petite île de Sainte-Lucie.

Le bateau de la scientologie \"Freewinds\" est en quarantaine à cause de la rougeole, à Sainte-Lucie (Caraïbes) le 2 mai 2019.
Le bateau de la scientologie "Freewinds" est en quarantaine à cause de la rougeole, à Sainte-Lucie (Caraïbes) le 2 mai 2019. (STRINGER / REUTERS)

Environ 300 personnes se trouvent à bord du navire Freewinds, appartenant à l'Eglise de scientologie. Jeudi 2 mai, ce bateau de croisière se trouvait en quarantaine depuis deux jours à Sainte-Lucie, après qu'une membre d'équipage a attrapé la rougeole, ont indiqué les autorités de santé de la petite île des Caraïbes. Peu d'informations ont filtré sur la façon dont le virus aurait pu arriver sur le navire ou le quitter à des escales précédentes, l'organisation n'ayant livré aucun commentaire à ce stade.

Les autorités de Sainte-Lucie ont appris mardi matin que la rougeole se trouvait à bord du navire. "La décision a été prise de ne laisser personne débarquer. Le placement en quarantaine du navire est conforme aux lois sanitaires de Sainte-Lucie", a déclaré Merlene Fredericks-James, directrice générale de la Santé de l'île, dans un communiqué jeudi. Le bateau est donc à l'arrêt au terminal de Pointe Séraphine, dans le port de la capitale Castries.

Un bateau destiné à des retraites spirituelles

Le Freewinds est un joyau de l'organisation. Long de 134 mètres, il est basé dans les Caraïbes à Curaçao, et sert à des retraites spirituelles. C'est "un endroit très spécial" qui permet d'atteindre "le plus haut niveau d'aide spirituelle dans la religion de scientologie", dit l'organisation sur son site internet.