L'autotest du VIH : un succès en pharmacie

À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, France 3 se demande si l'autotest mis en place il y a un peu plus d'un an a-t-il rencontré un succès ?

Voir la vidéo
France 3

Il y a un an, cet homme n'avait fait de dépistage pour le VIH. Et pourtant, chauffeur routier, plusieurs fois par semaine, quand il est en déplacement, il multiplie les partenaires, et parfois sans se protéger. Alors désormais, régulièrement, il fait un autotest. Ce moyen de dépistage lui convient, car il lui permet de rester totalement anonyme.

Démocratiser le dépistage

"Avant l'autotest, je ne me serais jamais fait dépister. Me pointer dans un laboratoire ou aller à l'hôpital pour faire un dépistage, je ne l'aurais jamais fait. Parce que je n'ai tout simplement pas envie d'être reconnu, qu'on me voit dans un centre de dépistage, que je croise des gens que je n'ai pas envie de voir à ce moment-là. Je vais faire ça tranquillement dans mon camion", poursuit l'intéressé. En France, 30 000 personnes sont séropositives sans le savoir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lancé il y a un peu plus d\'un an, le succès de l\'autotest ne se dément pas.
Lancé il y a un peu plus d'un an, le succès de l'autotest ne se dément pas. (CHIBANE / MAXPPP)