Insuffisance cardiaque : cette nouvelle solution qui pourrait soulager les malades

Une étude est actuellement menée à Montpellier (Hérault) sur des personnes souffrant d'insuffisance cardiaque. L'objectif ? Prévenir les œdèmes et alléger le poids de la maladie pour les patients.

France 2

L'insuffisance cardiaque est responsable en France d'un décès toutes les sept minutes. Une toute nouvelle solution est aujourd'hui proposée à certains patients. Elle leur permet d'être surveillés à distance. Pour le moment, cela reste expérimental, mais les premiers retours sont très positifs. Richard Carayon, qui teste ce nouveau dispositif, était jusque-là souvent hospitalisé en urgence, car ses problèmes de cœur entraînent des œdèmes pulmonaires.

Un suivi médical à distance

Depuis un mois, Richard Carayon parvient désormais à anticiper ces œdèmes grâce à une technique de suivi à distance, une technologie de pointe testée au CHU de Montpellier (Hérault). Pour surveiller le cœur du malade, on lui installe un minuscule capteur sans fil. Le patient reste éveillé durant toute l'intervention. Le cardiologue introduit le capteur jusqu'à l'artère pulmonaire qui traverse le cœur et va jusqu'au poumon. Le capteur peut alors mesurer la pression pulmonaire artérielle et la communiquer par radiofréquence. Tout changement de pression peut être le signe qu'un œdème pulmonaire se prépare. Pour Richard Carayon et sa famille, ce suivi médical à distance à un peu alléger le poids de la maladie. D'ici fin 2019, 100 patients seront inclus dans cette étude. Il s'agira d'insuffisants cardiaques sévères. Ils sont entre 200 et 300 000 en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un moniteur cardiaque pendant une opération chirurgicale.
Un moniteur cardiaque pendant une opération chirurgicale. (GARO / PHANIE / AFP)