Urgences : l'hôpital d'Argenteuil s'organise pour affronter l’hiver

Pour faire face à l’afflux de patients en hiver, notamment à cause de la grippe, les urgences du centre hospitalier d’Argenteuil (Val d’Oise) ont créé une unité hivernale et ouvert une consultation de médecine générale.

Ce jeudi 14 février, les couloirs des urgences d’Argenteuil sont vides. Tous les patients arrivés dans la nuit sont sortis ou dans un box. Une satisfaction pour le Dr Catherine Le Gall, chef du service : «Cette année, on n’a quasiment aucun malade qui a dormi dans les couloirs. Un ou deux de temps en temps. Mais, c’est vraiment résiduel.»  

Pour éviter l’engorgement, surtout en période de grippe, l’hôpital s’est réorganisé. Pour hospitaliser plus vite les patients des urgences, une nouvelle unité a été créée. En hiver, elle passe de 14 à 28 lits en fonction des besoins. C’est ici que sont pris en charge les patients âgées grippés. Monique, 90 ans, est hospitalisée dans cette unité depuis près d’une semaine. « Ça faisait depuis plusieurs jours que j’étais enrhumée, que je toussais beaucoup… Je me suis dit, je fais une petite bronchite, ça m’arrive de temps en temps. Mais alors là, plus ça allait, plus je m’évanouissais… »

A ces lits supplémentaires s’ajoute une nouvelle consultation pour limiter l’attente des patients. C’est une sorte de cabinet de médecine générale mais dans l’hôpital. De 10 heures à 20 heures, tous les jours, un médecin urgentiste voit les cas les moins graves. Une nouvelle organisation qu’apprécie le Dr Mounira Kerkoub. « C’est sûr que ça a pas mal désengorgé notre salle d’attente. Et depuis qu’on a cette consultation, on respire un petit peu et les patients aussi. »

La grippe, mais aussi la hausse de la fréquentation, a poussé les urgences d’Argenteuil à  se réorganiser. Conçu à l’origine pour 50 000 patients par an, le service en accueille désormais le double. 

 

 

Urgences : l\'hôpital d\'Argenteuil s\'organise pour affronter l’hiver
Urgences : l'hôpital d'Argenteuil s'organise pour affronter l’hiver