Grippe aviaire : une enquête ouverte dans le sud-ouest

Une enquête pour tromperie aggravée a été ouverte dans le sud-ouest de la France, car des canards contaminés par la grippe aviaire auraient été vendus sciemment à des éleveurs.

France 3

Des centaines de volailles abattues par précaution quelques semaines avant Noël, une perte difficile à encaisser pour ce jeune éleveur du Lot-et-Garonne. Avec d'autres, il a décidé de porter plainte pour comprendre pourquoi sa ferme a été contaminée par la grippe aviaire. Au centre des soupçons, cette autre exploitation dans le Tarn.

Des lots contaminés avaient transité

Fin novembre, elle avait été la première touchée par l'épidémie de grippe aviaire. Deux lots de canards avaient été expédiés par l'exploitant alors qu'un premier cas suspect avait déjà été signalé dans la commune. Les lots avaient alors transité par la coopérative Vivadour puis les canards réexpédies vers les sites de gavage dans le Lot-et-Garonne, le Gers et les Hautes-Pyrénées. L'exploitant et la coopérative savaient-ils que leurs volailles pouvaient être contaminées et donc contagieuses ? C'est ce que vont devoir déterminer les enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LE DEODIC DAVID / MAXPPP)