Grippe aviaire : le niveau de risque en France passe d'"élevé" à "modéré"

Cette décision a été prise par le gouvernement en raison d'une "évolution favorable" de la situation avec seulement deux cas recensés depuis le 9 avril. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un élevage de canards à Bourriot-Bergonce (Landes), le 22 février 2017.  (GEORGES GOBET / AFP)

Le niveau de risque de l’influenza aviaire était considéré comme "élevé" depuis novembre 2020. Le gouvernement a décidé de le ramener "au niveau modéré sur l'ensemble du territoire", en raison d'une "évolution favorable" de la situation, selon un communiqué du ministère de l'Agriculture, samedi 24 avril. 

"Depuis le 9 avril, seuls deux cas ont été recensés en Haute-Savoie et dans le Bas-Rhin, dans des basses-cours à proximité de zones humides", ajoute le ministère. "Parallèlement, aucun cas dans la faune sauvage n'a été recensé depuis le 23 mars dernier, soit depuis plus d'un mois", précise-t-il.

En conséquence, "les mesures de restrictions, en particulier la claustration, sont ainsi levées, sauf dans les zones à risque particulier, où les mesures de biosécurité renforcées, dont la claustration des oiseaux, restent en vigueur", déclare le gouvernement. Ces communes ne seront plus soumises à restriction "dès que le niveau de risque sera ramené au niveau 'négligeable'".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grippe aviaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.