Grippe aviaire : 6,7 millions de canards perdus pour la production, déplore l'interprofession du foie gras

Le chiffre comprend les abattages, la mortalité due au virus et les arrêts de production.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des élevages de canards sont touchés par la grippe aviaire à Mugron (Landes), le 13 janvier 2021. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)

Elle est touchée de plein fouet par l'influenza aviaire. En 2020, la filière foie gras estime avoir perdu 6,7 millions de canards pour la production, entre les abattages, la mortalité due au virus et les arrêts de production, a indiqué vendredi 5 mars le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog). "Ce n'est qu'une estimation car nous ne connaissons pas aujourd'hui la date de redémarrage", a précisé Marie-Pierre Pé, directrice du Cifog.

Le plan d'abattages préventifs décidé par les services du ministère de l'Agriculture concerne à ce jour près de 1,2 million de canards, auxquels s'ajoutent 1,2 million d'animaux décimés dans les exploitations touchées par le virus, soit environ 2,4 millions de canards au total, a rappelé le Cifog. L'interprofession estime en outre à 4,3 millions le nombre de canards qui n'ont pas pu être mis en production depuis le début de l'épizootie. 

"Pour notre secteur, c'est 485 foyers qui sont touchés pour la France en quatre mois, principalement des élevages dans le Sud-Ouest (472 foyers)", détaille Marie-Pierre Pé. "La filière est dans la tourmente, mais c'est une épizootie qui touche toute l'Europe, avec un virus fulgurant", ajoute-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.