Cet article date de plus d'un an.

Grippe aviaire : 45 départements placés en risque "élevé"

L'alerte a été donnée jeudi en raison du risque concernant les oiseaux migrateurs.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des canards à Bourriot-Bergonce (Landes), le 22 février 2017. (GEORGES GOBET / AFP)

Les autorités françaises ont placé, jeudi 5 novembre, 45 départements en risque "élevé" d'introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, selon un arrêté publié au Journal officiel, obligeant notamment les éleveurs à confiner les volailles ou à poser des filets de protection.

Ces mesures de restriction sont justifiées par "la nécessité de prendre des mesures de prévention urgentes et immédiates pour protéger les élevages de volailles français d'une potentielle contamination par le virus influenza aviaire par les oiseaux sauvages, en particulier dans les zones à risque particulier ou les départements traversés par des couloirs de migration", selon cet arrêté.

Un risque jusqu'alors "négligeable"

Des départements connus pour leur production de foie gras, comme les Landes et le Gers, figurent parmi ces territoires. Le risque reste qualifié de "modéré" dans les autres départements.

Depuis janvier 2018, et jusqu'à fin octobre, le risque était encore considéré comme "négligeable" dans tout le pays. La France est à ce jour indemne de ce virus, qui ne présente aucun danger pour l'homme mais est très contagieux pour les oiseaux. Son retour sur le territoire national aurait des conséquences économiques majeures pour la filière, qui pourrait voir se fermer les débouchés à l'exportation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grippe aviaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.