Eczéma : la sexualité, le travail et l'humeur très impactés

En exclusivité pour Allodocteurs.fr, l'Association Française de l'Eczéma dévoile les résultats d'une grande enquête et révèle le poids de l'eczéma sur la qualité de vie.

Eczéma : la sexualité, le travail et l\'humeur très impactés
Eczéma : la sexualité, le travail et l'humeur très impactés (©Association Française de l'Eczéma)

L'enquête eclA portait sur 1024 patients adultes, souffrant d'eczéma atopique et a été présenté au dernier congrès de l’American Academy of Dermatology, du 16 au 20 Février 2018. Son retentissement se fait sur tous les pans de la vie, professionnelle, personnelle, sexuelle.

L'anxiété et la dépression, deux affections connues pour altérer grandement la qualité de vie, sont augmentées avec la gravité de la maladie. "38% des cas sévères et 25% des cas modérés se disent déprimés en permanence", d'après l'enquête.

Sur le plan sexuel, trois quarts des patients estiment que l'aspect inesthétique des lésions retentit négativement sur leur sexualité. La même proportion constate que leur libido est diminuée, tout comme un conjoint sur deux. Près d'un patient interrogé sur 5 se voit confronté à la crainte du partenaire que la maladie soit contagieuse. L'eczéma, comme beaucoup de maladies dermatologiques, souffre de graves idées reçues.

A lire aussi : Journée nationale de l'eczéma, la chasse aux idées reçues

Enfin, dans la vie professionnelle, de 13 à 21% ont eu un arrêt de travail en lien avec l'eczéma. 17% confient avoir été victimes de discrimination à l'embauche. Un tiers des malades atteintes d'eczéma sévère pensent souvent, très souvent ou en permanence à leur maladie.

L’Association Française de l’Eczéma se mobilise pour les 2,5 millions de Français* concernés, afin de mieux informer le grand public, de vaincre les idées reçues et de lutter contre l'isolement des patients. Elle organise la 4ème journée nationale de l'eczéma le 9 juin 2018 (inscription sur le site de l'association).