Ebola : l'infirmière française de MSF touchée par le virus "va mieux", selon Marisol Touraine

La jeune femme, hospitalisée dans un hôpital militaire du Val-de-Marne, doit bénéficier de traitements expérimentaux.

Un membre d\'une équipe médicale à l\'entrée d\'un centre de soins pour Ebola, le 27 septembre 2014 à Monrovia au Liberia.
Un membre d'une équipe médicale à l'entrée d'un centre de soins pour Ebola, le 27 septembre 2014 à Monrovia au Liberia. (PASCAL GUYOT / AFP)

"Elle va mieux, son état est stable, c'est très encourageant." La ministre de la Santé Marisol Touraine a donné des nouvelles de l'infirmière de MSF rapatriée en France il y a une dizaine de jours après avoir contracté le virus Ebola au Liberia. "Même si la prudence s'impose toujours puisqu'elle est toujours hospitalisée", a-t-elle confié, dimanche 28 septembre sur France Inter.

Des traitements expérimentaux

La première patiente française touchée par Ebola devrait profiter de traitements expérimentaux. "J'ai autorisé, dès que son cas a été connu, l'importation et l'utilisation de ces traitements expérimentaux en France, dans les hôpitaux choisis comme des hôpitaux référents", a expliqué Marisol Touraine.

Transférée le 19 septembre en France, l'infirmière reçoit actuellement des soins à l'hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne). La France a autorisé par arrêté ministériel l'usage de trois médicaments, en particulier l'antiviral Avigan (favipiravir) produit par la firme japonaise Toyama Chemical (filiale de FujiFilm) à l'origine utilisé contre la grippe.