L'épidémie d'Ebola a fait 2 917 morts en Afrique de l'Ouest

L'Organisation mondiale de la santé a donné un nouveau bilan de l'épidémie qui ravage la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée.

Une fillette pleure la mort de ses parents à l\'extérieur d\'un centre de traitement d\'Ebola, le 23 septembre 2014 à Monrovia (Liberia).
Une fillette pleure la mort de ses parents à l'extérieur d'un centre de traitement d'Ebola, le 23 septembre 2014 à Monrovia (Liberia). (ZOOM DOSSO / AFP)

Le bilan de l'épidémie d'Ebola s'alourdit. Selon les chiffres arrêtés au 21 septembre et publiés jeudi 25 septembre par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la fièvre hémorragique a fait 2 917 morts en Afrique de l'Ouest sur 6 263 cas.

Cette épidémie, la plus grave depuis l'identification du virus en 1976, est partie de Guinée fin décembre 2013. Depuis, il y a eu 1 677 morts au Liberia sur 3 280 cas. Il y a par ailleurs eu 635 morts en Guinée sur 1 022 cas, et 597 morts sur 1 940 cas en Sierra Leone.

 

La situation s'aggrave en Sierra Leone et au Liberia

Dans chacun de ces trois pays, on a dénombré entre 75 et 100 nouveaux cas confirmés par semaine au cours des cinq dernières semaines. L'épidémie continue de s'aggraver en Sierra Leone et au Liberia, alors qu'en Guinée, la situation semble se stabiliser, selon l'OMS. Les personnels de santé sont particulièrement touchés, avec 208 morts sur 373 infections.

Une épidémie d'Ebola sévit par ailleurs dans une région reculée du nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), distincte de celle qui frappe l'Afrique de l'Ouest. Elle a tué 41 personnes sur 68 cas depuis qu'elle a fait son apparition le 11 août, selon un bilan daté du 21 septembre. Le Nigeria a également enregistré 8 morts sur 20 cas. Au Sénégal, l'unique malade a été guéri.