Cet article date de plus de six ans.

Ebola : la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

Le Mali a annoncé vendredi avoir enregistré sur son sol trois décès dus à Ebola sur quatre cas testés positifs.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des personnels médicaux à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 17 octobre 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Les passagers en provenance de Bamako (Mali) vers la France devront se soumettre, dès ce samedi 15 novembre, à des tests de détection du virus Ebola, a annoncé le ministère de la Santé

Le ministère précise que les contrôles seront effectués par les services médicaux des aéroports de Paris Charles-de-Gaulle et Paris Orly, avec l'appui de la protection civile et de la Croix-Rouge française. "La température de chaque passager sera mesurée et une fiche d'information sur la conduite à tenir en cas de fièvre supérieure à 38° C, dans les 21 jours après leur retour, lui sera remise" précise le communiqué.

Quatre cas détectés au Mali

Pour assurer le suivi, les passagers des avions seront invités à remplir des formulaire que les autorités sanitaires conserveront durant 21 jours, la durée d'incubation maximale du virus.

La décision française a été prise alors que le Mali a annoncé vendredi avoir enregistré sur son sol trois décès dus à Ebola sur quatre cas testés positifs. Ces quatre cas sont indépendants du tout premier cas dans le pays, une fillette de deux ans ayant voyagé par la route depuis le sud de la Guinée et décédée le 24 octobre à Kayes (ouest du Mali).

Depuis le 18 octobre, la France contrôle déjà les passagers du vol direct quotidien d'Air France en provenance de Conakry (Guinée), à leur arrivée à Roissy. Elle a étendu le 24 octobre ce contrôle aux ports accueillant des bateaux en provenance des pays touchés par l'épidémie Ebola et partis depuis "moins de trois semaines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.