Cet article date de plus de six ans.

Ebola : "baisse réelle" des nouveaux cas en Afrique de l'Ouest

"Cette baisse est réelle mais ne signifie pas que le combat est terminé", a déclaré un porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé, jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des membres de la Croix-Rouge en tenue de protection déplacent le corps d'une personne morte d'Ebola, à Monrovia (Liberia), le 5 janvier 2015. (ZOOM DOSSO / AFP)

L'épidémie d'Ebola marque le pas. Le nombre de nouveaux cas dans les trois pays ouest-africains les plus touchés (Sierra Leone, Libera, Guinée) connaissent une "baisse réelle", a indiqué, jeudi 15 janvier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Cette baisse est réelle mais ne signifie pas que le combat est terminé", a insisté Tarik Jasarevic, porte-parole de l'agence onusienne à Genève. Et d'évoquer un "premier signe optimiste et le résultat du travail qui a été effectué ces derniers mois".

Retour au niveau de juin au Liberia

L'organisation a indiqué que le nombre de nouveaux cas d'Ebola détectés cette semaine en Guinée (42) et en Sierra Leone (184, dont 59 pour la seule ville de Freetown) étaient à leur plus bas niveau depuis août.

Quant au Liberia, les nouveaux cas "sont peu nombreux" et ont retrouvé leur niveau de juin. Seuls huit nouveaux cas ont été signalés dans la semaine du 11 janvier, une forte baisse comparé aux plus de 300 nouveaux cas rapportés chaque semaine en août ou septembre 2014.

Selon le dernier bilan de l'OMS publié jeudi, au moins 8 459 personnes sont mortes de l'épidémie de fièvre Ebola dans le monde, pour plus de 21 329 cas enregistrés. A l'exception de 15 morts, tous ces décès se concentrent en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ebola

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.