Cet article date de plus de cinq ans.

Ebola : aucun nouveau cas pendant une semaine au Liberia

Le gouvernement a affirmé, jeudi, ne plus avoir aucun malade dans ses centres de traitement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Ebola doit partir", indique une affiche à Monrovia, la capitale du Liberia, le 23 février 2015. (ZOOM DOSSO / AFP)

Le Liberia est-il sur la voie de la rémission ? Pour la première fois depuis mai 2014, aucun nouveau cas d'Ebola n'a été enregistré dans le pays la semaine dernière, a annoncé l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans son dernier bilan publié mercredi 4 mars.

Le Liberia, pays qui compte le plus de morts liés à cette fièvre hémorragique, "n'a fait état d'aucun nouveau cas" dans la semaine du 23 février au 1er mars, indique l'OMS. Il faut remonter à la semaine du 26 mai 2014 pour noter une semaine sans nouveaux cas dans ce pays.

Et, dans la foulée, Monrovia a annoncé qu'il n'y avait plus aucun malade dans ses centres de traitement après la guérison, jeudi, de la dernière patiente qui était soignée dans la capitale, selon le ministre de la Santé. Beatrice Yordoldo a quitté le centre de traitement d'Ebola où elle était soignée. Le vice-ministre libérien de la Santé, Tolbert Nyenseah, a déclaré sur place qu'elle était "le dernier cas confirmé d'Ebola dans tout le pays".

L'épidémie se poursuit en Sierra Leone et la Guinée

Depuis le début de cette épidémie en 2014, il y a eu 23 969 cas enregistrés d'Ebola dans neuf pays et 9 807 décès, selon le dernier bilan de l'OMS. Au Liberia, 4 117 sont mortes sur 9 249 personnes contaminées. Lors du pic de l'épidémie dans ce pays, il y a six mois, environ 300 nouveaux cas étaient enregistrés par semaine, selon l'OMS.

Toutefois, l'épidémie n'est pas finie. Dans les deux autres pays les plus touchés, la Sierra Leone et la Guinée, 132 nouveaux cas ont été confirmés la semaine dernière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.