Culture : Marine Barnérias présente « Rosy » en racontant sa cohabitation avec la sclérose en plaques

Publié Mis à jour
Culture : Marine Barnérias présente "Rosy" en racontant sa cohabitation avec la sclérose en plaques
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Sept ans après l’annonce de sa maladie auto-immune, Marine Barnérias sort un film documentaire qui retrace un voyage de neuf mois durant lequel elle a tenté de cohabiter avec sa sclérose en plaques qu’elle surnomme affectueusement Rosy.

Une sclérose en plaques nommée Rosy. Le 3 avril 2015, lorsque le diagnostic de sa maladie est posé, Marine Barnérias prend la décision de faire de chaque instant un moment unique, profitant de chaque jour comme si c’était le dernier. Elle se lance ainsi le défi de voyager seule durant plusieurs mois. Exit la France au profit des paysages de la Nouvelle-Zélande, de la Birmanie et de la Mongolie. Un périple qu’elle retranscrit dans le documentaire Rosy.

"Le plus beau cadeau c’est les imprévus"

Son voyage se traduit également par une (recon)quête de soi. "Je pense que le plus beau cadeau, c’est les imprévus", explique Marine Barnérias. Et la réalisatrice de poursuivre : "On ne peut pas dompter nos imprévus. À partir du moment où on commence à faire confiance à la vie, elle nous met les bonnes personnes sur le chemin et il se passe exactement l’inattendu. Et c’est ça qui est magique". Ce film documentaire, tiré de son histoire personnelle, est en salles depuis le 5 janvier dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.