VIDEO. "Ordre à tous les habitants de rester chez eux" : en Espagne, les alertes au confinement se multiplient face au coronavirus

Alors que le bilan en Espagne s'alourdit, les régions de Catalogne (nord-est) et de Murcie (sud-est) ont déjà confiné certaines zones pour éviter que la maladie ne se propage. 

Deuxième pays le plus touché en Europe après l'Italie, l'Espagne a vu les cas de coronavirus multipliés par dix depuis une semaine. Selon un dernier bilan publié samedi 14 mars à la mi-journée, le nombre total de cas dans le pays a atteint 5 753, soit plus de 1 500 de plus que vendredi soir. Au moins 183 personnes sont mortes.

A Puerto de Lazarron, dans la région de Murcie (sud-est), comme dans d'autres localités, les autorités alertent la population par des messages diffusés par haut-parleur. Tous les habitants doivent rester chez eux, les restaurants, bars et commerces sont fermés, à l'exception des commerces d'alimentation et des pharmacies. Les plages ont été fermées, comme dans beaucoup de villes côtières, alors que brillait un grand soleil, samedi 14 mars.

L'état d'alerte, annoncé vendredi pour 15 jours, permet notamment au gouvernement de limiter la circulation des personnes et de réquisitionner tout type de biens. Et de nouvelles mesures drastiques étaient attendues samedi pour tenter de limiter la propagation du virus.

Puerto de Lazarron, dans la région de Murcie (Espagne), le 14 mars 2020.
Puerto de Lazarron, dans la région de Murcie (Espagne), le 14 mars 2020. (DR)