Vidéo Covid-19 : "Une nouvelle vague à la rentrée" est "probable" sauf "si nous arrivons à vacciner toute la population", selon le médecin Philippe Juvin

Publié
Article rédigé par
Radio France

Pour le chef du service des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou et maire LR de la Garenne-Colombes, l'obligation de se vacciner contre le Covid-19 pour les soignants sera difficile à mettre en œuvre.

Invité de franceinfo dimanche 4 juillet, Philippe Juvin, chef du service des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou et maire LR de la Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) estime "qu'une nouvelle vague à la rentrée" est "probable", "sauf si nous arrivons d'ici là à vacciner toute la population" contre le Covid-19.

La question se pose notamment concernant la vaccination obligatoire pour les soignants : 30% des agents de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ne sont pas vaccinés. "Dans le service à l’hôpital Georges-Pompidou, la quasi-totalité des médecins sont vaccinés et 30 à 40% des paramédicaux ne le sont pas", indique Philippe Juvin. Le chef du service des urgences explique ce phénomène "par les mêmes mécanismes qui font que nous avons chaque année des épidémies de grippe dans les Ehpad, alors que le vaccin est un vaccin robuste connu depuis des années".

"Les soignants sont un peu comme tous les Français. Certes, ils ont en théorie un niveau de culture scientifique plus important, mais ils sont méfiants. Donc, il faut aller vers eux et les persuader".

Philippe Juvin, chef du service des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou

sur franceinfo

Pour convaincre les récalcitrants, Philippe Juvin donne l'exemple des Etats-Unis qui mettent en place "des campagnes d'informations très ciblées" pour influencer les non-vaccinés.

Une obligation vaccinale "plus complexe qu'on veut bien le dire"

Pour le chef du service des Urgences de l’hôpital Georges-Pompidou, les soignants doivent "protéger" leurs patients. "Il est évident qu'il y a une obligation morale" à se faire vacciner. "Mais comment fait-on en pratique ?, s'interroge Philippe Juvin. Que dit-on à une infirmière ou une aide-soignante ou un médecin qui dit qu'il ne veut pas se faire vacciner. On lui dit de ne plus venir travailler ? Nous avons déjà des difficultés dans nos services."

"La vaccination obligatoire est quelque chose sur lequel je crois qu'il faut que nous réfléchissions, mais il faut avant tout que nous réfléchissions sur sa mise en œuvre. Elle me paraît plus complexe qu'on veut bien le dire", poursuit le maire LR de la Garenne-Colombes. "Il n'y aurait rien de pire que de rendre obligatoire la vaccination et de ne pas arriver à faire respecter cette obligation", affirme Philippe Juvin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.