Cet article date de plus de deux ans.

Versement de dividendes aux actionnaires : l’État a-t-il été entendu ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Versement de dividendes aux actionnaires : l’État a-t-il été entendu ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les entreprises sont appelées à ne pas verser de dividendes à leurs actionnaires quand elles reçoivent des aides de l’État. Le message lancé par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a-t-il été respecté ?

Certaines grandes entreprises qui reçoivent des aides de l’État ont été invitées à ne pas verser de dividendes à leurs actionnaires. Les consignes édictées par Bruno Le Maire ont-elles été respectées ? "Le groupe FNAC-Darty vient de bénéficier du dispositif de prêt garanti par l’État à hauteur de 500 millions d'euros. Comme ils l'ont demandé, ils renoncent au versement des dividendes", explique la journaliste Dorothée Lachaud, présente sur le plateau du 19/20.

Certaines entreprises réduisent les dividendes

Les entreprises où l’État est actionnaire (EDF, Engie, Renault, Safran, Airbus) ont également renoncé aux versements des dividendes. Le groupe Carrefour a aussi annoncé qu'il va réduire de moitié les dividendes de 2019. Est-ce que les grosses entreprises jouent le jeu ? "Beaucoup ont opté pour cette option : réduire les dividendes sans les supprimer. C'est le cas notamment de Carrefour, mais aussi de Bic ou de Michelin", précise la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.