Vaccin contre le Covid-19 : comment les laboratoires s'adaptent au variant Omicron

Publié
Vaccin contre le Covid-19 : comment les laboratoires s'adaptent au variant Omicron
France 3
Article rédigé par
V.Lerouge, D.Karcher-Mourgues, G.Messina, S.Giaume, C.Berbett-Justice - France 3
France Télévisions

Si l'on ignore encore si les vaccins actuels sont efficaces contre le variant Omicron, les laboratoires Pfizer et Moderna ont annoncé travailler sur une nouvelle version de leur sérum, spécifiquement ciblée sur ce nouveau variant. 

Les laboratoires se mobilisent à nouveau face à l'arrivée du variant Omicron. Depuis vendredi 26 novembre, les chercheurs de Pfizer analysent le virus, et tentent d'évaluer l'efficacité de l'actuel vaccin, tout en travaillant sur une nouvelle version. "Environ 60 jours après le début du développement, nous aurons la production clinique du vaccin afin de pouvoir le tester sur des êtres humains. Puis dans 95 jours, nous aurons les résultats complets de cet essai", indique le PDG de Pfizer, Albert Bourla, qui estime pouvoir produire "4 milliards de doses" de ce nouveau vaccin. 

Moderna moins optimiste 

Du côté de Moderna, le PDG s'affiche moins confiant. "Je pense qu'il y aura une baisse d'efficacité significative. Je ne sais pas de quelle ampleur parce que nous devons attendre les données. Mais tous les scientifiques avec lesquels j'ai discuté me disent : 'ça ne va pas être bon'", confie Stéphane Bancel, dans une interview donnée au Financial Times.

Face à cette nouvelle course au vaccin et ce regain de communication des grands groupes pharmaceutiques, le président du Conseil scientifique français, Jean-Francois Delfraissy, tempère les ardeurs. "Ce n'est pas parce qu'il y aura éventuellement la construction de ce type de vaccin qu'il sera disponible à 100 jours", analyse-t-il. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.