Vidéo Covid-19 : la vaccination de plus "de 60%" du personnel de l'AP-HP a permis d'éviter "entre 3 000 et 3 500 contaminations", indique Martin Hirsch

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le directeur de l'AP-HP estime qu'il faut encore "donner un coup de collier", pour vacciner le reste du personnel soignant. 

Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP a indiqué lundi 3 mai sur franceinfo que plus "de 60%" du personnel soignant des hôpitaux de Paris étaient désormais vaccinés contre le Covid-19. "On est un peu au-dessus de 60% auxquels on peut rajouter les 7% à 8% de personnes qui ont eu le Covid-19 au cours des six derniers mois et qui n'étaient pas éligibles pour la vaccination. On a à peu près deux tiers qui sont protégés", a-t-il indiqué. "On a encore un effort à faire pour un tiers qui n'ont pas encore décidé d'en vouloir".

Cette vaccination du personnel soignant a permis selon lui d’éviter "sur les personnels de l’AP-HP entre 3 000 et 3 500 contaminations. C'est gigantesque. J'espère atteindre ces 90%, 95% de vaccination. On va mettre les bouchées doubles pour pouvoir le faire," a affirmé Martin Hirsch. "Les médecins sont vaccinés à peu près à 85%, les infirmières un peu moins, les aides-soignants ou les aides-soignantes plutôt à 45%, 50%. On doit donner un coup de collier. On doit convaincre", a-t-il poursuivi.

"Globalement, en Europe, la vaccination n'est pas obligatoire chez les soignants. Cependant, quand on échange avec nos collègues européens, dans certains pays ils sont arrivés à 90%, 95% de vaccination parmi leur personnel. On est au-dessus de 60% et on doit encore progresser", a relativisé Martin Hirsch.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.