Vidéo Covid-19 : "J’emmerde ceux qui mentent à la télé, sur les réseaux sociaux, pas nos patients victimes de ces gens-là", dit l'urgentiste Mathias Wargon

Publié Mis à jour
VIDEO. Covid-19 : "J’emmerde ceux qui mentent à la télé, sur les réseaux sociaux… pas nos patients victimes de ces gens-là", dit l'urgentiste Mathias Wargon
Article rédigé par
France Télévisions

Le chef du service des urgences de l’hôpital Delafontaine, en Seine-Saint-Denis, dénonce les personnes qui "font peur avec le vaccin" sur les différents médias… Extrait du magazine "13h15 le dimanche" du 16 janvier 2022.

Ce jour-là, le chef des urgences de l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis, dans le département de la Seine-Saint-Denis, est de retour dans son service après une absence car il a été touché par le virus de la cinquième vague du coronavirus Covid-19. Mathias Wargon fait le tour de ses patients : "Bonjour, alors qu’est-ce qu’il s’est passé là ? Une grippe ? Non, vous avez attrapé le Covid… Vous n’êtes pas vaccinée, vous non plus ? Pourquoi ? Ça vous faisait peur le vaccin ? Vous toussez beaucoup, surtout le soir ? Bon, ça crépite… je la mettrais bien en pneumo…"

Pense-t-il que les non-vaccinés vont le faire ? "Il y a plein de raisons pour lesquelles les gens ne se font pas vacciner. Là, cette dame pensait qu’elle était à l’abri du Covid parce qu’elle habite toute seule, mais ils sont quand même en contact avec d’autres gens, ne mettent pas forcément le masque. Oui, j’espère que les gens, on va les avoir au fur et à mesure", répond l’urgentiste au magazine "13h15 le dimanche" (replay).

"On a plutôt des gens qui ne sont pas bien informés"

"Des gens franchement antivax qui vous racontent des histoires sur le vaccin, la 5G, tout ça… c’est des conneries. Il n’y en a pas tant que ça. On a plutôt des gens qui ne sont pas bien informés, à qui les médecins, les politiques… font finalement peur avec le vaccin et les gens ne se vaccinent pas", rapporte de son expérience Mathias Wargon. Trouve-il que la méthode du président de la République est la bonne ? "Moi, je ne suis pas éditorialiste politique. Tout ça, c’est de la politique. C’est pour emmerder la droite et l’extrême gauche. Ça, c’est autre chose", estime-t-il.

"Il faut de la pédagogie. Moi, j’emmerde, puisqu’on parle du président, j’emmerde ceux qui mentent, qu’on voit à la télé, sur les réseaux sociaux, ceux qui sont actifs… ceux-là, oui, je les emmerde, mais des gens comme ça, non, ce sont nos patients. Parce que mes patients sont des victimes de ces gens-là", affirme le médecin qui est au chevet de ses malades dans un des départements les plus touchés par la pandémie et l'un des moins vaccinés de France métropolitaine.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.