Vaccins contre le Covid-19 : quelle est la stratégie de la France ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccins contre le Covid-19 : quelle est la stratégie de la France ?
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Rougerie, K.Lempereur, P.Maire, M.Marini - France 2
France Télévisions

La France a choisi de compartimenter l’accès à la vaccination par tranche d’âge et par facteur de risque. Est-ce la bonne stratégie ? Des experts donnent des éléments de réponse.

Les premières doses de vaccin livrées en France ont été réservées à un public prioritaire : les plus de 75 ans résidant en Ehpad. Cette stratégie a été mise en place pour faire baisser la mortalité, explique Philippe Amouyel, épidémiologiste au CHU de Lille (Nord). “Dans un premier temps, il est important pour avoir cet effet sur les formes graves, de vacciner prioritairement les personnes les plus à risque, donc les plus vulnérables.” Un tiers des personnes décédées lors de la première vague résidait en Ehpad. 

Ouverture à un plus large public en mai ? 

La France a réceptionné 7,8 millions de vaccins et devrait en recevoir plus de 22 millions d’ici fin avril. Mais les personnes les plus fragiles, comme les plus de 65 ans, soit 13,75 millions de personnes, ou les plus exposées au virus, comme les soignants, mais aussi les personnes hébergées collectivement, comme les détenus, n’ont pas toutes été vaccinées. A partir du mois de mai ou de juin, la vaccination devrait commencer à s’ouvrir pour les personnes qui le souhaitent, sans facteur de risque particulier, selon Elisabeth Bouvet, experte de la vaccination pour la Haute Autorité de santé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.