Vaccins contre le coronavirus : les résidents des Ehpad à l’heure du choix

La campagne de vaccination contre le coronavirus se poursuit en France, mardi 29 décembre. Les Ehpad s’y préparent d’ailleurs avec une question délicate en tête, celle de la collecte du consentement des résidents.

FRANCE 2

Commencée le 27 décembre dernier, la campagne de vaccination contre le Covid-19 se poursuit en France à destination des personnes à risques, notamment les personnes âgées. Dans un Ehpad de Dijon (Côte-d’Or), Joëlle Mauvais, la fille de l’une des résidentes, attend impatiemment que sa mère se fasse à son tour vacciner. Cette dernière estime, elle aussi, que la vaccination est une nécessité. Une autre pensionnaire de l’établissement, Jeanne, 90 ans, qui a eu le Covid il y a trois mois, a pris la même décision en concertation avec sa famille.

Un choix difficile

Pour l’heure, dans cet Ehpad de 250 résidents, seules 70 personnes ont donné leur consentement et le choix n’est pas évident pour tout le monde. À l’image de Jacqueline Reygnier, 88 ans qui ne veut pas du vaccin, malgré les conseils de ses proches. "J’en ai parlé avec mes enfants, mais je ne suis pas d’accord. Ces vaccins-là, on ne sait pas ce que c’est et ce qu’ils ont mis dedans", explique-t-elle. Les équipes médicales tentent encore de convaincre celles et ceux qui hésitent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vaccin contre le coronavirus : les résidents des Ehpad à l’heure du choix
Vaccin contre le coronavirus : les résidents des Ehpad à l’heure du choix (FRANCE 2)