Vaccinodromes : les stades de foot sont prêts

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccinodromes : les stades de foot sont prêts
Article rédigé par
C. Guyon, H. Pozzo, R. Torregrosa, N. Sadok - France 2
France Télévisions

Dans la course à la vaccination contre le Covid-19, les stades de foot rejoignent les hôpitaux militaires et autres centres où sont injectées des doses du vaccin.

Le Stade de France, à Paris, s'apprête à accueillir du public, pour se faire vacciner. L'enceinte deviendra à compter de ce mardi 6 avril, un vaccinodrome géant pour au minimum six mois. Objectif : injecter 10 000 doses par semaine. La moitié des rendez-vous est ouverte à tous, l'autre est réservée en priorité aux personnes de Seine-Saint-Denis, où la vaccination est faible. "Les habitants ont eu du mal à prendre rendez-vous parce qu'ils n'ont pas accès à des outils numériques ou tout simplement accès à la santé", explique Maud Daubas, responsable de la vaccination dans le département.

Un objectif évolutif

Avec déjà cent postes de vaccination prêts à l'emploi, la capacité de vaccination pourrait rapidement augmenter au Stade de France. "On se laisse la possibilité d'adapter au niveau de la demande. Ce que je comprends, c'est que si à un moment il y a la nécessité de passer en sept jours sur sept, 24 heures sur 24 (...) on le fera", indique Alexandra Boutelier, directrice générale du Consortium Stade de France

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.