Les vaccins contre le Covid-19 et la grippe peuvent être administrés le même jour, selon la Haute Autorité de santé

A un mois du coup d'envoi de la campagne de vaccination contre la grippe, le ministre de la Santé, Olivier Véran, salue "une bonne nouvelle", qui doit encore être "validée" par l'exécutif.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un membre du personnel d'un hôpital de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne) reçoit une injection du vaccin contre la grippe, le 16 octobre 2020. (ALINE MORCILLO / HANS LUCAS / AFP)

Un vaccin contre le Covid-19 dans un bras, celui contre la grippe dans l'autre ? "La réalisation concomitante [de ces] vaccins" ne comporte "aucun danger" et peut permettre "d'éviter tout délai dans l'administration de l'une ou l'autre de ces injections", a estimé la Haute Autorité de santé (HAS), lundi 27 septembre, dans une recommandation publiée sur son site internet.

La campagne de vaccination contre la grippe débutera le 26 octobre. "Or la majeure partie des publics prioritaires ciblés (...) est également concernée par l'administration d'une dose de rappel" contre le Covid-19, rappelle l'autorité indépendante. Seule condition pour cette "coadministration" de vaccins : ne pas pratiquer les deux injections dans le même bras le même jour. Pour les personnes qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas recevoir les deux vaccins le même jour, la HAS précise qu'il n'y a "pas de délai à respecter entre les deux vaccinations".

Cette recommandation "est une bonne nouvelle", a réagi le ministre de la Santé Olivier Véran, lundi. "Nous avons encore à la valider", a-t-il prévenu, indiquant qu'il préciserait les choses "dans les tout prochains jours". Assurant avoir "commandé beaucoup plus de vaccin antigrippal que l'année dernière", le ministre promet que "10 millions de doses" seront disponibles "dans les frigos des pharmacies au moment où la campagne vaccinale commencera".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.