Vaccination contre le coronavirus : plusieurs interrogations subsistent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Vaccination contre le coronavirus : plusieurs interrogations subsistent
France 3
Article rédigé par
N.Fleury, F.Prabonnaud, P.Caron, M.Dreujou, G.Lancien - France 3
France Télévisions

Alors qu'une partie de la population française et mondiale se montre défiante vis-à-vis du vaccin contre le coronavirus, certains laboratoires commencent à communiquer leurs données.

Ces résultats étaient attendus : des données sur le vaccin développé par l'entreprise Pfizer pour lutter contre le coronavirus ont été publiées par les autorités américaines. Si certains scientifiques font preuve de prudence, en insistant sur le manque de recul face à ces données, l'importance de la vaccination est répétée par la majorité des spécialistes du secteur. L'Agence européenne du médicament est même en train d'analyser les vaccins de Pfizer et Moderna. Elle doit livrer ses conclusions dans les prochains jours.

Se faire vacciner après en avoir discuter avec son médecin

Sur le plateau du 19/20 de France 3, le journaliste et médecin Damien Mascret a décortiqué, de son côté, les résultats du vaccin développé par AstraZeneca, publiés mardi 8 décembre dans la revue britannique The Lancet. "C'est un vaccin différent, que l'on appelle un vaccin à vecteur viral. Ce qui est intéressant, c'est que c'est la première fois qu'on publie les résultats, même s'ils sont intermédiaires, d'une phase 3 alors que les deux autres candidats ne les ont pas publiés", indique le journaliste, avant de signaler que le choix de la vaccination dépendra d'un dialogue entre le patient et son médecin pour trouver la formule adaptée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.