Vaccin contre le Covid-19 : qui seront les premiers soignants de plus de 50 ans à se faire vacciner lundi ?

Les personnels vaccinés en priorité sont ceux qui exercent dans l'un des hôpitaux de référence disposant de super-congélateurs. Les régions de l'est de la France seront approvisionnées en premier.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une soignante du CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand se fait vacciner contre la grippe par un médecin. Photo d'illustration. (GÉRALDINE MARCON / FRANCE-BLEU PAYS D’AUVERGNE)

Face aux critiques de l'opposition, le calendrier de vaccination contre le Covid-19 s'accélère en France. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé que dès lundi 4 janvier, les soignants de plus de 50 ans pourraient être vaccinés s'ils le souhaitent, en plus des résidents des Ehpad.

Plus d'un million de soignants concernés

Les premiers soignants à recevoir une dose de vaccin sont ceux qui exercent dans l'un des hôpitaux de référence disposant de super-congélateurs pour stocker les vaccins Pfizer BioNTech, qui doivent être conservés à - 80°C, soit une centaine d'établissements en France. Ils pourront être vaccinés à partir de lundi, en fonction des stocks de vaccins disponibles. La France doit recevoir 500 000 doses par semaine jusqu'à la fin du mois de février.

Selon Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, les régions de l'est de la France seront approvisionnées en premier, car ce sont celles où le virus circule le plus en ce moment. Pour les soignants hospitaliers de plus de 50 ans qui ne travaillent pas dans un hôpital de référence, la vaccination va leur être ouverte dans le courant du mois de janvier. Et ce sera avant fin janvier pour ceux qui exercent en ville, comme les kinés, les pharmaciens, les sage-femmes, les médecins généralistes, les dentistes ou encore les spécialistes. En tout, la France compte 1 200 000 soignants de plus de 50 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.