Vaccin contre le Covid-19 : les enseignants de plus de 55 ans devenus prioritaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin contre le Covid-19 : les enseignants de plus de 55 ans devenus public prioritaire
France 2
Article rédigé par
S.Piard, C.Verove, G.Messina, A.D'abrigeon - France 2
France Télévisions

Les enseignants peuvent désormais également se faire vacciner en priorité s'ils ont plus de 55 ans. Des créneaux leur sont réservés dans des centres de vaccination partout en France.


Beaucoup de monde est présent devant un centre de vaccination des Yvelines, vendredi 23 avril. Certains bénéficient d'un coupe-file : plusieurs centres de vaccination proposent des créneaux dédiés aux enseignants de plus de 55 ans, qui font désormais également partie du public prioritaire. C'est l'occasion de franchir le pas pour cette professeure de mathématiques. Catherine Phelipot voulait se faire vacciner avant la reprise des cours.

400 000 professionnels de plus de 55 ans prioritaires 

400 000 professionnels de plus de 55 ans sont prioritaires depuis une semaine : ils sont enseignants, intervenants auprès d'enfants ou encore membres des forces de l'ordre. Un professeur n'a pas hésité à faire une heure de route pour un accès prioritaire. C'est le vaccin AstraZeneca qui est injecté aux enseignants. Ce vaccin a pu en décourager certains. Dans ce centre des Yvelines, seuls 30% des doses reçues ce week-end ont été utilisées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.