Covid-19 : des soignants se font vacciner pour ne pas gaspiller des doses

Face à la rareté des vaccins contre le Covid-19, il faut à tout prix éviter d'en gaspiller et s'assurer que la fiole sera totalement utilisée. 

France 2

Un ambulancier du Samu de moins de 50 ans, qui n'est pas considéré comme étant à risques, a pu se faire vacciner contre le Covid-19, car chaque dose est comptée ; pas question d'en gâcher. La proposition est faite aux soignants volontaires à l'hôpital d'Annecy (Haute-Savoie). Alors que le monde entier s'arrache les vaccins, l'idée est de ne pas en perdre. "Quand il nous reste des injections en fin de journée, qu'on n'a plus de personnes programmées à vacciner, pour ne pas jeter ces doses qui nous restent qui sont déjà préparées, on a une liste d'attente", explique Isabelle Pellarin, infirmière au Centre hospitalier Annecy Genevois.

Des injections à faire dans les six heures

Ces doses restantes s'expliquent par des rendez-vous annulés, mais également en raison du vaccin lui-même : conservé à -80°C, le flacon de vaccin Pfizer contient jusqu'à six doses en cas de préparation optimale, directement conditionnées dans des seringues. Les injections doivent avoir lieu dans les six heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des flacons du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 au centre de vaccination de Pfaffenhofen, dans le sud de l\'Allemagne, le 10 janvier 2021.
Des flacons du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 au centre de vaccination de Pfaffenhofen, dans le sud de l'Allemagne, le 10 janvier 2021. (CHRISTOF STACHE / AFP)