PACA : des pharmaciens dénoncent des demandes de fraude au pass sanitaire

Cyril Colombani, président de l'Union syndicale des pharmaciens d'officine dans les Alpes-Maritimes, assure qu'il reçoit des demandes de fraude au pass sanitaire quotidiennement.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un pharmacien prépare une dose de vaccin contre le Covid-19 développé par le laboratoire Moderna, le 4 juin 2021 à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

En Provence-Alpes-Côte-d'Azur, des pharmaciens assurent avoir reçu des demandes de fraudes au pass sanitaire, entré en vigueur ce mercredi 9 juin en France, a appris France Bleu Provence. Ces demandes de fraudes sont "complètement inadmissibles et irresponsables", dénonce le président de l'Union syndicale des pharmaciens d'officine dans les Bouches-du-Rhône, Patrick Raimond.

Des tentatives de fraude moyennant paiement

"Beaucoup de gens me demandent discrètement si je peux, au moment de la vaccination, planter l'aiguille dans leur pull", déplore Cyril Colombani, président de l'Union syndicale des pharmaciens d'officine dans les Alpes-Maritimes. Il assure recevoir "des tentatives de fraude tous les jours", moyennant de l'argent. "Quelqu'un m'a proposé 5 000 euros pour vacciner sa famille", indique ce pharmacien qui exerce à Roquebrune-Cap-Martin.

Lundi, "un monsieur devait partir en voyage et n'avait pas le temps de venir faire un test antigénique ; il m'a proposé de me payer 500 euros pour une attestation de test négatif", ajoute-t-il. Cyril Colombani refuse de pratiquer ces fausses attestations. "Ce serait mettre la personne à qui on le fait et les autres en danger", assure-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.