Lassitude et morosité en forte hausse, méfiance à l'égard des vaccins, vision négative de la politique : ce qu'il faut retenir du baromètre annuel de la confiance politique

L'état d'esprit des Français, étudié chaque année par le Cevipof, s'est dégradé l'an dernier. La méfiance à l'égard des vaccins contre le Covid-19 reste vive. Et la politique inspire méfiance et dégoût.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
A Paris le 5 décembre 2020 (illustration) (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Le Centre d'étude de la vie politique (Cevipof) de Sciences-Po réalise chaque année une enquête sur la confiance des citoyens vis-à-vis de l'action politique. Le dernier baromètre en date, publié lundi 22 février, porte fortement la marque de la pandémie de Covid-19 : les Français y apparaissent fatigués par la situation actuelle, méfiants vis-à-vis de la campagne de vaccination, et plus négatifs quant à l'action et au rôle des politiques.

L’état d’esprit des Français caractérisé par la lassitude et la morosité

À la question : "Parmi les qualificatifs suivants, quels sont ceux qui caractérisent le mieux votre état d’esprit actuel ?", la lassitude revient dans 41 % des cas. Ce qualificatif ne revenait que dans 10 % des cas en février 2020, avant le confinement, et dans 28 % des cas en avril 2020, en plein confinement.

Viennent ensuite la morosité (34 % des cas, en hausse de 12 points par rapport à février 2020) et la méfiance (28 % des cas, en baisse de 2 points par rapport à février 2020). Du côté des qualificatifs positifs, la sérénité et la confiance reviennent toutes deux dans 15 % des cas, en baisse respectivement de 6 et 3 points par rapport à l’année dernière. La plus forte baisse en une année concerne le bien-être, qui revient dans 11 % des cas, en baisse de 9 points par rapport à février 2020.

Les Allemands et les Britanniques "sereins"

À titre de  comparaison, à la même question, les Italiens ont le même ressenti que les Français (40% expriment de la lassitude et 23% de la sérénité). Le qualificatif qui revient le plus souvent dans la bouche des Allemands et des Britanniques est la sérénité (40  % et 42 % des cas, dans les deux cas en baisse par rapport à la denière vague). La lassitude ne revient que dans 15 % des cas en Allemagne, dans 31 % des cas au Royaume-Uni.

Résultats du baromètre de la confiance politique - 22 février 2021 (OPINIONWAY / CEVIPOF)

Vaccination contre le Covid-19 : 30% de Français réfractaires

La méfiance des Français s'exprime notamment vis-à-vis des vaccins contre le Covid-19 : pratiquement un tiers des personnes interrogées n'ont pas l'intention de se faire vacciner. 49 % "envisagent" de se faire vacciner. 19 % des Français n’ont pas encore pris sa décision.

À titre de comparaison, 66 % des Allemands déclarent avoir l’intention de se faire vacciner. Ce chiffre grimpe à 76 % en Italie et à 80 % au Royaume-Uni. 
Dans le même temps, 58 % des Français considèrent en février 2021 que le gouvernement gère mal la crise sanitaire, à un niveau stable par rapport à avril 2020. 56 % des Allemands considèrent que leur gouvernement gère bien la crise sanitaire. Ce chiffre est de 48 % au Royaume-Uni et de 52 % en Italie.

Les raisons pour lesquelles les personnes interrogées ne veulent pas se faire vacciner contre le Covid-19, ou hésitent. Baromètre de la confiance politique, 22 février 2021  (OPINIONWAY / CEVIPOF)

77 % des Français ont une vision négative de la politique

À la question : "Quand vous pensez à la politique, pouvez-vous me dire ce que vous éprouvez d’abord ?", 77 % des Français répondent un mot négatif. Celui qui revient le plus souvent est la méfiance, cité dans 39 % des cas, en hausse de 2 points par rapport à février 2020. Viennent ensuite le dégoût (23 % des cas) et l’ennui (12 % des cas).

10 % des sondés ont pour première réponse l’intérêt. Ils sont seulement 4 % à avoir pour première réponse le respect.

À titre de comparaison, à la même question, 19 % des Allemands et des Britanniques répondent en premier lieu avoir de l’intérêt pour la politique. Seuls 8 % des Allemands éprouvent en premier lieu du dégoût pour la politique. La méfiance est citée dans 30 % des cas au Royaume-Uni, dans 24 % des cas en Allemagne.

Tableau des sentiments qu'inspire la politique en France, Allemagne, Italie et Royaume-Uni. Baromètre de la confiance politique, 22 février 2021 (OPINIONWAY / CEVIPOF)

Enquête réalisée par Opinionway pour le Cevipof par internet en France entre le 20 et le 31 janvier dernier sur un échantillon de 2 105 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus ; du 29 janvier au 11 février sur un échantillon de 1 842 personnes représentatif de la population britannique âgée de 18 ans et plus ; du 29 janvier au 10 février sur un échantillon de1 800 personnes représentatif de la population allemande âgée de 18 ans et plus ; du 3 février au 8 février sur un échantillon de 1 811 personnes représentatif de la population italienne âgée de 18 ans et plus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.