Doctolib : le site ne va répertorier que les "professionnels référencés par les autorités sanitaires"

Publié
Doctolib : le site ne va répertorier que les "professionnels référencés par les autorités sanitaires"
France 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, S. Broyet, A. Lévêque - France 2
France Télévisions

Doctolib a décidé d'exclure de sa plateforme les naturopathes, les sophrologues et les hypnothérapeutes. Ils auront six mois pour trouver une autre solution. 

Doctolib fait le ménage : 5 700 praticiens, dits du bien-être, vont être mis à la porte. Il y a quelques mois, après une première polémique, le site avait supprimé 17 annonces de naturopathes. Ces spécialistes aux pratiques dangereuses se disaient notamment proches des thèses d'Irène Grosjean, une femme de 92 ans qui est anti-médecine traditionnelle et anti-vaccins. Elle avait été filmée par le fils d'un patient, qu'elle avait convaincu d'arrêter son traitement anti-cancer.   

Des activités non encadrées  

Selon Doctolib, les naturopathes, les sophrologues et les hypnothérapeutes ne pourront plus utiliser les services du site. Ils auront six mois pour trouver une autre solution. "Nous avons décidé de nous recentrer exclusivement sur les professionnels référencés par les autorités sanitaires", a déclaré à l'AFP Stanislas Niox, président de Doctolib, mercredi 26 octobre. Si ces activités de bien-être sont dans l'ensemble légales, la plateforme rappelle qu'elles ne sont pas encadrées. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.