Fort-de-France : un manifestation anti-couvre feu dégénère, un vaccinodrome et une pharmacie incendiés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Fort-de-France : un manifestation anti-couvre feu dégénère, un vaccinodrome et une pharmacie incendiés
FRANCE 3
Article rédigé par
C. Weill-Raynal, S. Petit-Frère, A. Treuil, M.-F. Calmo, T. Sokkan, I. Cardenas, F. Geoffroy, Martinique la 1ère. C. Apiou - France 3
France Télévisions

En Martinique, où la situation est jugée dramatique par le Premier ministre, le retour des restrictions est mal vécu par une partie de la population. Un vaccinodrome et une pharmacie ont été incendiés à Fort-de-France, dimanche 1er août. 

Fort-de-France, en Martinique, s’est réveillée dimanche 1er août après une nuit d’émeutes. Des carcasses de voitures calcinées et des magasins pillés témoignent des violences nocturnes. Le centre de vaccination contre le Covid-19 a également été incendié et la pharmacie mitoyenne prise d’assaut. Les habitants sont consternés.

"On est contre ça"

On ne peut pas nous faire ça, on ne peut pas nous faire ça, répète un homme. On a tous besoin de la pharmacie”, commente un homme. Une manifestation contre le nouveau couvre-feu, mis en place vendredi soir pour une durée de trois semaines, est à l’origine des violences. Très vite, la situation a dégénéré. Les choses sont devenues de plus en plus dangereuses. Les gens en ont marre, des histoires de vaccin, pas vaccin”, témoigne un Martiniquais.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.