Covid-19 : Paris critique le projet d'alliance entre l'Autriche, le Danemark et Israël en matière de vaccins

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz et son homologue danoise Mette Frederiksen doivent rencontrer le Premier ministre Benyamin Netanyahou afin de lancer un partenariat pour les vaccins de deuxième génération. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une patiente reçoit une dose du vaccin Pfizer-Biontech à Vienne, en Autriche, le 27 décembre 2020.  (ALEX HALADA / AFP)

La France a critiqué, mercredi 3 mars, le projet d'alliance du Danemark et de l'Autriche avec Israël en matière de vaccins anti-Covid, estimant que le "cadre européen" reste le plus approprié pour garantir la "solidarité" au sein de l'Union européenne. 

"Notre conviction reste de façon très claire que la solution la plus efficace pour répondre aux besoins de vaccination doit continuer de reposer sur le cadre européen", a relevé mercredi soir la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères."C'est en effet lui qui garantit la solidarité entre États membres plus que jamais indispensable et notre efficacité collective", a-t-elle ajouté.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz et son homologue danoise Mette Frederiksen doivent rencontrer jeudi en Israël le Premier ministre Benyamin Netanyahou afin de lancer un partenariat pour les vaccins de deuxième génération, portant à la fois sur la production et la recherche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.