Covid-19 : le vaccin augmente-il le risque d’être atteint de myocardite ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pour le Dr Philippe de Chazournes, médecin généraliste et membre d’un collectif anti-vaccination, les vaccins contre le Covid-19 seraient dangereux en raison d’un effet indésirable : la myocardite. Mais qu’est-ce que la myocardite et comment la vaccination peut-elle la déclencher ?
France Info
Article rédigé par
France Télévisions

Pour le Dr Philippe de Chazournes, médecin généraliste et membre d’un collectif anti-vaccination, les vaccins contre le Covid-19 seraient dangereux en raison d’un effet indésirable : la myocardite. Mais qu’est-ce que la myocardite et comment la vaccination peut-elle la déclencher ?

Selon l’Inserm, une myocardite est une inflammation du muscle cardiaque. Elle peut arriver lorsque le système immunitaire est stimulé, comme pendant une infection par un virus ou lors d’une injection de vaccin. Donc c’est vrai, les vaccins à ARN messager, Pfizer et Moderna, peuvent provoquer des myocardites. Mais les cas relevés sont rarissimes et bénins.

Les myocardites touchent donc avant tout les jeunes

Selon l’Agence du médicament, pour plus de 51 millions de doses de vaccins Pfizer et Moderna injectées, on compte seulement 74 cas de myocardites et la majorité a été détectée chez des patients de moins de 30 ans. Les myocardites touchent donc avant tout les jeunes. Mais malgré tout, c’est en attrapant le Covid-19, qu’un jeune risque le plus de faire une myocardite. Selon une étude américaine, qui n’a pas encore été revue par d’autres scientifiques, les 12-17 ans malades du coronavirus ont six fois plus de risque d’être atteints de myocardite que ceux qui sont vaccinés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.