Covid-19 : "Les professionnels ne seront pas en mesure de vacciner davantage ce week-end", selon un syndicat de médecins

Selon Luc Dusquesnel, président d'un syndicat de médecins généralistes, il y aura un délai entre l'annonce du ministre de la Santé, jeudi, et la montée en puissance des injections de troisième dose.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une personne reçoit une dose de vaccin contre le Covid-19, à Perpignan, le 10 novembre 2021. (ALIA DOUKALI / RADIO FRANCE)

Alors que le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi 25 novembre que le rappel vaccinal contre le Covid-19 sera ouvert à tous dès samedi, "les professionnels ne seront pas en mesure de vacciner davantage ce week-end", prévient sur franceinfo Luc Duquesnel, président du syndicat Les Généralistes de la confédération des syndicats médicaux français (CSMF) et médecin en Mayenne. Cette injection sera accessible cinq mois après la deuxième dose. 

Luc Duquesnel rappelle que chez les médecins généralistes, les pharmaciens ou les infirmiers, les doses commandées sont livrées environ deux semaines plus tard. "Après l'annonce du ministre, on fera des commandes mardi prochain, et on les aura 15 jours après." Un autre facteur va jouer dans ce délai puisque les fournisseurs n'ont pas de stocks tampons. "Quand, d'une semaine sur l'autre, il y a une importante augmentation de la demande, ils ne sont pas en mesure d'y répondre", explique le médecin.

Olivier Véran a également précisé que la vaccination des enfants pourrait commencer début 2022. D’ici là, Luc Duquesnel estime que la France aura du recul "sur l'innocuité du vaccin" vis-à-vis d’autres pays qui ont déjà commencé à vacciner les enfants, comme les États-Unis ou Israël. Le médecin rappelle que la vaccination, de manière générale, est plutôt bien acceptée par les parents. "Sur le fond, les Français ont montré que, finalement, ils adhéraient à une politique vaccinale en France. On est l’un des pays au monde où on a vacciné le plus la population. Je crois que les gens sont en mesure de le comprendre."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.